CONTACTEZ-NOUS
02/544.18.92

 

« J’aimerais bien me lancer et créer ma boite, j’ai un projet sur lequel j’ai commencé à bosser. Je fais une étude et un petit business plan pour voir si le truc est viable ».

 

Devenir son propre patron, un fort attrait

D’après les sources et les études un français sur 3 voire sur 2 rêve de lancer son entreprise et d’être son propre patron.

 

Un fort renoncement

Pourtant, les chiffres révèlent qu’en réalité très peu passent à l’action.

 

Deux explications principales

Il y a probablement deux raisons principales à cela :

  • La première, c’est que l’entrepreneuriat semble aujourd’hui sexy, on voit de plus en plus de portraits d’entrepreneurs, souriants, jeunes, le poil plus ou moins ras, qui suscitent un fort engouement auprès d’un large public dans la volonté d’entreprendre. La création d’entreprise attire donc et du coup beaucoup se retrouvent à réfléchir « à ce qu’ils pourraient lancer » (ou « elles », hein, bien sûr).
  • La seconde raison (le renoncement) montre la grosse différence qui existe entre le romantisme de « vouloir créer » et le côté « mains dans le cambouis » de la création en elle-même qui crée une importante résistance au lancement.

L’expérience montre que 50% de la réussite d’un projet vient de l’engagement de l’entrepreneur qui le porte et pas d’un excel bien travaillé ou d’une étude de marché « intellectuelle ».

En conclusion, pour réussir, il faut prendre le risque de se planter, sinon le projet n’existe que dans votre tête, et personne ne sera jamais prêt à payer pour cela.

 

Source: Guilhem Bertholet

La tenue complète de votre comptabilité
Une prise en charge compète de votre fiscalité
La création de votre entreprise
Les conseils en organisation et en gestion financière
Une bonne compréhension de vos enjeux pour un conseil personnalisé